Cookie Consent by PrivacyPolicies.com Comment choisir une sous couche de parquet ?

Comment choisir une sous couche de parquet ?

RSS Comment choisir une sous couche de parquet ?
Choisir d’installer des parquets flottants chez soi est une très bonne idée. En plus de son design en bois naturel très séduisant, les parquets flottants ont aussi l’avantage d’être moins chers et plus faciles à poser. Mais avant de choisir un parquet flottant, il faut aussi choisir la sous-couche. Comment choisir la bonne sous-couche ? C’est ce que nous allons voir tout de suite !

Quelle sous-couche choisir en fonction des besoins ?


abriton.jpg
Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il existe différents types de sous-couches pour parquet flottant avec des particularités différentes et qui répondent chacun à des besoins bien précis. On dénombre en tout 4 différents types de sous-couches que nous détaillons ci-dessous.

La sous-couche en mousse polyéthylène


Ce premier type de sous-couches est le plus répandu. Elle est très prisée parce qu’elle a l’avantage d’être particulièrement facile à installer et ne coûte pas cher du tout. C’est la sous-couche parquet la plus abordable pour un parquet flottant. L’autre avantage de la sous-couche en mousse polyéthylène est qu’elle permet de corriger les petites irrégularités du sol. Une sous-couche en mousse polyéthylène peut compenser jusqu’à 2 mm d’irrégularité. Elle fournit également une isolation thermique plutôt bonne. Mais les avantages s'arrêtent là. Concernant l’isolation phonique, la sous-couche en mousse polyéthylène est loin d’être le meilleur choix. Ainsi, il est préférable de ne pas l’installer en étage. Elle est conseillée uniquement pour être installée en rez-de-chaussée à cause de sa faible capacité d’isolation acoustique. L’autre inconvénient de la sous-couche en mousse polyéthylène est le fait qu’elle ne fournit aucune protection pare-vapeur. Ce type de sous-couche est à éviter dans les pièces où le sol est exposé à l’humidité.

La sous-couche en polystyrène extrudé


Le deuxième type de sous-couche de la liste est celle en polystyrène extrudé. Et son premier avantage est le fait qu’elle puisse corriger de grandes irrégularités du sol. Une sous-couche en polystyrène extrudé peut compenser jusqu’à 5 mm d’irrégularité. C’est donc le choix idéal si le sol n’est pas parfaitement lisse. Le deuxième avantage de la sous-couche en polystyrène extrudé est son excellente capacité d’isolation. Que ce soit pour l'isolation thermique ou l’isolation phonique, c’est un très bon choix. De plus, c’est une matière qui offre une grande résistance à l’humidité. Le seul inconvénient de la sous-couche en polystyrène extrudé est sa grande sensibilité au feu. À éviter absolument dans la cuisine ou dans d’autres pièces exposées au feu.

La sous-couche en liège


Si l’on parle d’isolation, la sous-couche en liège est sans doute le meilleur choix à faire. Elle offre une excellente capacité d’isolation thermique et phonique. De plus, c’est une matière écologique qui résiste parfaitement au choc. Toutefois, c’est une sous-couche qui n’offre pas de protection pare-vapeur et dont l’installation nécessite la pose préalable d’une autre sous-couche pouvant absorber l’humidité. L’autre inconvénient de la sous-couche en liège est sa capacité à compenser les irrégularités du sol. Elle ne peut composer qu’un demi-millimètre d’irrégularité, ce qui risque de rendre son installation un peu plus compliquée.

Pour conclure


L’installation d’une sous couche est quasiment obligatoire avant de poser un parquet flottant. Vous pouvez maintenant choisir celle qui vous correspond au mieux.

Visiter et apprécier le site Comment choisir une sous couche de parquet ?, appartenant à la catégorie Sol & parquet & Carrelage

1
0.0/5 pour 0 note
08-09-2022
Comment choisir une sous couche de parquet ?
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2022    Generated in 0.050 Queries: 6    Contact    Newsletter - Changer les préférences des cookies